MAG 017

Collectif Ekphrasis, Épitaphe d’un alchimiste

27.02 > 19.03.2016

Épitaphe d’un alchimiste est une exposition qui porte un regard actuel sur ce qu’a été l’alchimie et comme elle est encore comprise dans les fantasmes populaires. En laissant de coté les implications de l’alchimie dans les sciences physiques, cette exposition s’interroge sur les quêtes et le langage de cette discipline disparue, en mêlant histoire de l’art, l’histoire, et la littérature, par exemple : la transmutation du plomb en or, ici de manière absurde (sorte de vanité), les symboles ésotériques [ésotériques : qui ne peuvent être compris que par les initiés] cartes de tarot, les formes énigmatiques de l’histoire de l’art, ici présents à travers des éléments extraits de la gravure Mélancholia de Dürer, ou encore à prendre le mot au pied de la lettre, l’alchimie comme accélération des opérations de la nature (l’huître), ou comme définie en littérature : la transformation de la réalité en fiction.
Le Collectif Ekphrasis a été créé en 2013. Il est mené et constitué par Jérémy Bindi et Céline Turlotte, tout les deux diplômés de l’ESA, Ecole d’Art du Nord-Pas de Calais, Dunkerque-Tourcoing. C’est dans une posture engagée qu’ensemble ils mènent une recherche liée aux problématiques des médias, de l’information, du fait divers et de l’actualité.

Le Collectif Ekphrasis est le lauréat de la résidence de création initiée par l’école d’art du Calaisis. Cette résidence se voulant comme un parcours d’accompagnement professionnel de jeunes diplômés, le duo d’artistes fait étape à Tourcoing.

Categories: MAG